Votre Premier Générateur HHO, C'est Votre Premier Pas Vers L'Energie Libre Et Gratuite Issue De L'Hydrogène Et De l'Oxygène. Et, Bon Sang ! Qu'est-ce-que c'est Bon !

Sep
22

Quantité De HHO Idéale

Posted under Conseils Technique Truc Astuces by admin

Une des questions les plus fréquentes que se pose  un utilisateur de générateur HHO est :

Quelle quantité de gaz HHO dois-je produire pour faire le maximum d’économie ? Y-a-t-il une quantité de gaz hho idéale ? Est-ce qu’il faut produire le plus possible de gaz ?

Il n’y a pas encore de réponse précise à ces questions, le HHO ne fait pas gagner assez d’argent, donc…. aucun industriel, ni aucun organisme officiel ne s’y intéresse, donc pas de données scientifiques, nous sommes livrés à nous même, et après tout tant mieux, parce que le jour ou un politique va mettre son nez là dedans, ça fera comme d’habitude : Nous serons b…és ! Pardon, disons plutôt : les dindons de la farce, une fois de plus.

Mais nous pouvons quand même vous indiquer la marche à suivre pour optimiser votre production de gaz HHO et réaliser le maximum d’économies, c’est à dire, avec un réglage nickel chrome, jusqu’à 50% d’économie de carburant.

Alors allons y :

D’abord un petit tuyau quand même:

tous les utilisateurs un peu expérimentés, que ce soit au Etats unis ou en Europe s’accordent pour dire que la production de gaz idéale par minute est située entre 1/4 et 1/2 de la cylindrée de votre voiture. Par exemple  si votre moteur fait 2 litres de cylindrée, il faut compter environ 0.5 à 1 litre minute de gaz HHO pour obtenir des économies significatives

Mon avis à moi :

Je pense sincèrement que la vérité est entre 1/4 et 1/2 de la cylindrée par minute.

Un autre tuyau :

Si vous voulez vous faciliter la vie utilisez un PWM pour faire vos réglages, ça coute un peu de sous, mais plus besoin de “patouiller” avec le bain électrolytique, pour ajouter ou enlever de l’électrolyte…. C’est le PWM qui fait tout le boulot ! Vous vous avez juste à tourner un bouton pour modifier l’ampérage ( donc la production de gaz ) servi à votre générateur, le bonheur quoi…… Si vous voulez en savoir + sur les PWM lisez cet article : Alimentation avec un PWM

Avant de commencer, encore une petite idée reçue, contre laquelle il faut lutter :

Beaucoup pensent que au plus on produit de gaz au plus on réalise d’économie de carburant, ils pensent souvent aussi que l’électricité nécessaire à l’électrolyse de l’eau est en quelque sorte « gratuite » puisque de toute façon, le moteur tourne. Ces deux affirmations sont fausses !

Voici pourquoi :

Voyons d’abord du coté de l’alternateur, lorsque le moteur est en marche, et qu’il y a un besoin en électricité, il transmet son énergie par l’intermédiaire d’une courroie à l’alternateur, qui enclenche alors une production d’électricité. Cette production d’électricité est en fait un frein mesurable à la rotation du moteur, elle entraine donc une surconsommation de carburant pour lutter contre la résistance de l’alternateur. Si par exemple vous êtes en descente, il vous faudra réaccélérer plus tôt en bas de la descente pour maintenir votre vitesse. L’énergie électrique produite par l’alternateur vous coute donc du carburant.

Regardons maintenant du coté du gaz HHO. Quand on le brule seul, il restitue moins d’énergie que l’energie dépensée pour le créer… L’unique raison pour laquelle il nous fait faire des économies, c’est parce qu’il est brulé avec l’air et le carburant, dont il optimise la combustion. Mais si on en produit trop, il finit par couter trop cher en énergie et ne nous fait plus faire d’économies. En plus de ça, il y a plusieurs conversions d’énergie en cause, comme il n’existe pas d’efficacité à 100%, de l’énergie est perdue à chaque conversion.

Les conversions sont les suivantes : mécanique à électrique (alternateur), de l’électricité aux produits chimiques (électrolyse), chimique et mécanique (combustion du HHO). Au final, le gaz HHO une fois brulé, ne vous aura restitué que 20-25% de l’énergie utilisée pour le créer.

Mais ne désespérez pas tout de suite, des économies substantielles en carburant sont encore réalisables avec cette énergie !

Le bénéfice du HHO n’est pas réalisé parce qu’il se substituerait à votre carburant habituel, mais parce qu’il optimise la combustion du carburant :

Nos gaz d’échappement sont remplis de particules non utilisées, il y a là une énorme quantité d’énergie non utilisée, et le gaz HHO nous permet d’en « récupérer » une petite partie. Et une petite partie d’une énorme quantité, fait que vous réalisez une économie intéressante. C’est ce qui rend le HHO si précieux.

Malgré tout il y a une limite, une quantité de gaz optimale qui, si vous la dépassez, commencera à faire augmenter de nouveau votre consommation. A ce moment l’énergie consommée pour produire le HHO devient supérieure à celle qu’il vous restitue en optimisant la combustion votre mélange air/carburant.

Bon alors allons y,  entrons dans le sujet : Optimiser sa production de gaz

J’aimerai bien vous dire exactement combien de litre/minute vous devez produire pour votre voiture, mais je ne peux pas. Actuellement la seule façon de savoir le volume de gaz qu’il vous faut est la méthode « essais – erreurs » :

Ce qu’il faut faire : A chaque plein de carburant, augmentez progressivement votre production de gaz.

Comment ?

#1 :

En rajoutant de l’électrolyte ( bicarbonate de soude ou hydroxyde de sodium si vous avez une dry cell ) dans l’eau de votre générateur, en vous donnant comme limite la température atteinte par l’eau de votre générateur lorqu’il fonctionne pendant 30 à 60 minutes. Une température de 50-60 °C ( c’est vraiment un maximum ) lorsqu’il y a une température ambiante de 20°C est une limite qui vous évitera d’atteindre une température trop élevée pouvant détériorer le générateur et/ou entrainer l’aspiration d’eau dans votre moteur. En fait le calcul à faire est le suivant :

( Température ambiante + Température de fonctionnement du générateur après 60 minutes ) < ( Température d’ébullition de l’eau ( 100°C ) – 10°C de marge de sécurité = 90 °C )

Vous pouvez augmenter la marge de sécurité si vous habitez une région ou il peut faire très chaud. Rappelez vous que tant que vous roulez, si votre générateur est installé à une place bien aérée, il se refroidit avec le flux d’air causé par le déplacement du véhicule. La surchauffe arrive généralement, quand vous êtes au maximum de ce que vous pouvez demander à votre générateur et que le moteur tourne alors que le véhicule est à l’arrêt.

#2 :

Soit, si vous avez déjà atteint la température limite, en rajoutant une cellule de production de gaz supplémentaire…..

- Dans le cas du Mason Jar , branchez la en série ( – sur + et + sur – ), vous changez un peu la configuration de votre système, c’est à dire que vous avez maintenant 2 cellules utilisant chacune 6 volts au lieu de 1 cellule avec 12 volt. Il faut savoir que l’électrolyse ne nessécite que 2 volts, donc avec une seule cellule, 10 volts sont “perdus” et ne servent qu’à produire de la chaleur. Si vous voulez savoir comment brancher des cellules en série vous pouvez lire cet article : Connection en serie de plusieurs generateur HHO type Mason Jar

Et n’oubiez pas  que : un branchement en série va faire baisser globalement l’ampérage de manière conséquente, vous serez donc obligés de doubler ou tripler la dose de bicarbonate ou autre électrolyte que vous utilisez. Essayez de vous en rappeler si vous repassez à une seule cellule ou à un branchement en parallèlle….  Sinon ça risque de bouillonner sérieux là dedans !

- Dans le cas d’une dry cell, branchez la en parallèle ( + sur + et – sur – ). Attention : vous devriez voir votre production de gaz doubler en même temps que l’ampérage. Vous serez donc obligé de modifier la quantité d’électrolyte en vidangeant le système et en diminuant de moitié la quantité d’électrolyte dans l’eau, pour reprendre vos réglages au point ou vous en étiez avec une seule cellule.

Si vous voulez recommencer au même niveau de production de gaz le seul moyen est de recommencer la manoeuvre décrite ci dessus

A savoir aussi : Dans le cas des Mason Jar, le montage en série par 3 ou plus n’est pas recommandé et vous vous apercevrez tout de suite vous même que ce n’est pas une bonne idée, because l’ampérage diminue tellement qu’il ne se passe presque plus rien !

Personnellement j’ai opté pour un montage en parallèle en restant raisonnable sur l’ampérage de chaque cellule ( 3 à 3,5 amp ) ça ne pose aucun problème. Je vous ferai un dessin dès que j’ai le temps, ou une petite vidéo !

Cela dit l’ampèremètre est le meilleur moyen de mesurer et mémoriser la bonne dose d’électrolyte, dans tous les cas de figures. Attention, la plupart des multimètres, bon marché, vendu dans les grandes surfaces, sont équipés d’aiguilles pour faire contact. Pour mesurer un ampérage CA NE CONVIENT PAS DU TOUT ! La valeur indiquée est fausse et inférieure d’au moins 5 fois à la réalité !  Ces multimètres peuvent convenir quand même, mais il faut enlever les aiguilles et mettre des cosses à oeillet ou des pinces crocodile à la place pour offrir une plus grande surface de contact.

A un certain point, voici ce qui va arriver :

A un moment donné vous aurez atteint votre pic d’économie de carburant ( sans le savoir ) et lorsque vous ajouterez à nouveau de l’électrolyte, vos économies de carburant commenceront à diminuer, vous n’aurez plus alors qu’a revenir a la dose précédemment utilisée. Il suffit pour ça de vidanger votre générateur HHO et de le remplir à nouveau avec le mélange eau électrolyte  idéal. Si vous n’avez pas bonne mémoire, notez à chaque fois que vous ajoutez de l’électrolyte pour ne pas vous tromper ! Ou utilisez un ampèremètre comme cité plus haut.

* Pour vous aider :

- Vous pouvez utiliser l’électrolyte de votre choix, sauf dans le cas d’une Dry Cell où le bicarbonate de soude NE DOIT PAS être utilisé. Je vous conseille la lecture de cet article pour en savoir + : les differents electrolytes

- 3 à 4 cuillères à café rases et/ou 4 ampères pour une cellule basique ( utilisée seule ou en parallèle ) de type Mason Jar représente une limite à ne pas franchir.

- 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans un générateur ( utilisé seul ou en parallèle ) de type Mason Jar engendre une consommation d’environ 1 ampère et une production de gaz de 0,05 litre/minute

Ajoutez l’électrolyte par ½ ou 1 cuillère à café rase après chaque plein de carburant, utilisez toujours la même cuillère pour toujours ajouter la même quantité, ou si vous pouvez utilisez une balance au 10ème de gramme

Voilà, voilà, si vous tentez l’expérience, faites nous part de vos résultats en laissant un commentaire avec le plus de précision possible, cylindrée de votre moteur, carburant utilisé, marque et modèle du générateur de gaz HHO, quantité d’eau et quantité de bicarbonate optimale. Les lecteurs de ce blog vous en seront reconnaissant, et vous contribuerez à faire avancer le mouvement du HHO en Europe !

J’espère que cet article vous aidera à optimiser vos réglages. Tout ça peut vous paraitre un peu compliqué, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Bonnes économies à tous !

Technorati Tags: , , , , ,

  1. | Generateur HHO Said,

    [...] Vous pouvez voir comment optimiser votre installation ici : Quantité de Gaz HHO Idéale [...]

  2. L’électrolyse à un rendement inférieur à 1 !!! Oui…. Mais Non !!! | Generateur HHO Said,

    [...] Quantité De HHO Idéale [...]

  3. Connection Electrique En Serie | Generateur HHO Said,

    [...] Quantité De HHO Idéale [...]

  4. Le Moteur A Eau Est il Une Arnaque ? | Generateur HHO Said,

    [...] Quantité De HHO Idéale [...]

  5. Twitted by silvermills Said,

    [...] This post was Twitted by silvermills [...]

  6. jim Said,

    Bonjour,
    je possède un jumpy 2.0L HDI -2003-
    conseillez-vous un générateur HHO pour ce type de moteur ?
    Y a t-il des essais ?
    merci
    bravo pour votre site

  7. driss Said,

    salut, est ce qu’il y a une influence sur Q de HHO crée lorsqu’on change la frèquence d’alimentation de l’electrolyse ?

  8. admin Said,

    Oui il y a une influence, il existe d’ailleurs des modulateurs de fréquence d’alimentation, spécialement conçus pour l’utilisation de générateur de gaz HHO. On les trouve évidemment aux Etats Unis sous la dénomination Pulse Width Modulator ( PWM )
    Vous pouvez lire cet article à propos des PWM

  9. Free tattoo designs Said,

    I came across your website, i think your blog is interesting, keep us posting.

  10. Le HHO, qu’est-ce-que c’est, comment ça marche ? | Generateur HHO Said,

    [...] Quantité De HHO Idéale [...]

  11. olivier Said,

    en tournant a 10 , 15 , ou 20 amperes je ne fais pas d’economie de carburant , vehicule 4,2 turbo d 250cv .

  12. admin Said,

    Votre véhicule est certainement équipé de sondes qui en envoyant des infos qui ne tiennent pas compte de l’utilisation de HHO ne permettent pas au calculateur de diminuer l’injection de carburant. Ces sondes MAP & MAF ( débimètre et pression d’air ) présentes sur les diesels récents, peuvent etre gérées avec un régulateur MAP/MAF
    Il n’y en a pas sur notre site, nous en proposerons bientôt. Vous pouvez bien sur en trouver aux USA sur eBay ou amazon.
    Nous étudions actuellemment cette question et nous publierons bientôt un article sur ce sujet. En espérant que ça permette à un plus grand nombre de réaliser des économies avec le HHO.

  13. ju Said,

    je n’y arrive pas avec 1 bmw 525i et je me demande pourquoi

  14. ju Said,

    et merci dejas pour les infos.j’ai hate que ca marche mais ce que je me demande c’est si je dois mettre l’arrivee du gaz avant ou apres le debitmettre d’air de ma bmw ?

  15. admin Said,

    Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles une installation HHO peut ne pas donner de résultats.
    Les 3 principales sont :

    Le HHO n’arrive pas jusqu’au moteur
    La production de HHO est trop ou pas assez importante
    Les sondes ne sont pas gérées.

    les besoin en HHO peuvent varier suivant les véhicules, la vérité se situant le plus souvent entre ¼ et ½ x la cylindrée de votre moteur par minutes. Si vous souhaitez mesurer la production de gaz réelle, plongez une bouteille de un litre ou un verre gradué, dans un seau d’eau, laissez la se remplir, puis, toujours dans l’eau du seau, retournez la et faites buller le tuyaux de sortie de gaz du réservoir dans la bouteille en chronométrant 1 minute pour voir combien de gaz est produit pendant cette durée.

  16. admin Said,

    En théorie ça n’a pas d’importance, vu que le debimètre mesure en fait les variations de température d’un filament situé dans le flux de l’admission d’air, et les traduits en volts pour les envoyer au calculateur qui compare ça avec d’autres données pour en déduire le ratio air/carburant et décider si il faut plus ou moins de gasoil…. Rien que des données interprétatives qui n’ont pas grand chose à voir avec la composition de l’air aspiré par votre moteur.

  17. ju Said,

    salut a toi said et merci beacoup pour ces infos c’est super cool ! mes tuyaux se remplissent d’eau car la purge se remplie a vitesse gran v.je pense que j’ai installé mon reservoir d’electrolyse (eau + koh) trop haut par rapport a mes tuyaux coducteurs de gaz qui vont au filtre a air.est ce possible ?

  18. ju Said,

    et pour infos si jamais ma bm est une 525i de 1990 c’est 1 moteur essence a injection 6 cylindres 24 soupapes de 2.5 l. demain dejas je change ma disposition des éléments du systeme et je mesurerai ma prod de gaz de la facon don tu m’as informé bonne journée a toi en tt cas et grand merci encore !!

  19. admin Said,

    A mon avis ce n’est pas une question de position des éléments, mais plutôt un ampérage trop élevé ou un nombre & un montage de plaques inadapté au voltage du véhicule. Le résultat c’est que ca doit chauffer pas mal et dégager de la vapeur donc remplir rapidement le bulleur ou ce que vous appellez la purge.

    A+

  20. ju Said,

    dac merci said…j’avais branché ca en direct sur la baterie avec 1 interupteur et maintenant depuis que je l’ai branché a l’alternateur ca ne ce rempli plus d’eau.je test a nouveau et je t’informerai des resultats.a plus tard et merci encore !!

  21. ju Said,

    maintenant j’ai deplacé les elements ca ne se rempli plus d’eau mais toujours pas d’ameliorations au niveau de la consomation. sinon j’aimerai t’envoyer le montage du systeme que j’ai installé mais on peu pas car ce systeme necessitte vraiment une purge,je parle d’un bout de tuyau mis en derivation a la sortie du reservoir d’electrolyse.as tu une adresse email ? c’est un systeme que j’ai trouvé sur le net aux etas unis !! salut merci et a bientot j’espere

  22. martial Said,

    bonjour , pourriez vous m aider sur un point j ai réalise ma manson jar et dans le bocal d électrolyse il est dit qu il y a un bulleur [un tuyau qui descend au fond du bocal ] j ai fait l expérience et brancher ma cell et l eau remonte sous la pression par se bulleur ?
    que doit je changer ?
    cordialement

  23. admin Said,

    A priori, le HHO produit ne doit pas pouvoir s’échapper facilement, donc ça provoque une pression qui fait remonter l’eau par le bulleur.
    Vérifiez que le tuyau ou le raccord ou ltout autre pièce de la ligne de sortie du générateur vers l’admission d’air ne soit pas bouchée.
    Si le moteur est gros, le flux d’air de l’admission peut aussi gêner l’entrée du HHO dans l’admission d’air et il préfère emprunter un autre chemin plus facile, dans ce cas supprimez le bulleur ou coupez l’embout d’injection du HHO en biseau pour créer un effet d’aspiration.

  24. philippe Said,

    bonjour,

    j’ai une Renault 11 de 1986 avec un carbu ( double corps) la cylindrée est de 1600cm3. quel est le kit HHO le plus approprié? sur autoroute de consomme 6litres au 100 et parfois même 5l au 100, le moteur est bien réglé et ne totalise que 100 000km environ, puis je éspérer une consomation de l’odre de 4l au 100?

  25. admin Said,

    Pour une cylindrée de 1600 cm3 , vous pouvez opter pour le H80-6.
    Pas besoin de régulateur sur un véhicule à carburateur.
    Pour les économies c’est assez variable, mais en général ça fonctionne plutôt bien sur les moteurs à carburateur.

  26. nomad Said,

    Bonjour à tous les “HHO-istes”,
    Expérience en cours sur un Fiat Ducato 2.5 HDI: cellule sèche et KOH avec ampèremetre. Un premier trajet de 400 km , mais peu de différence (1.5 cuiller rase =7 à 10 amp).Je suis monté à 3.5 cuiller de KOH en paillettes, ceci en trois étape; je suis maintenant à 15/20 amp fluctuant…et une conso en baisse d’env 1.7 l/100 (pour 11.8 l au départ), ce qui est déjà bien…et une meilleure pêche du moteur, surtout en reprise à bas régime.
    Jusqu’à quel dosage de KOH puis-je monter, et surtout quel ampérage? j’ai un fusible de 30 amp sur l’alim ppale (le 20 amp à claqué deux fois!). le générateur ne chauffe pas et l’électrolyte mousse à peine.
    Merci d’avance pour les infos, admin et les autres utilisateurs, et…que ça bulle!

  27. Ludovic Said,

    Bonjour à tous,
    j’ai monté un kit H100-11 sur ma golf 2 gti de 1989, moteur 1800cm3, injection électronique , pas de sonde lambda.
    Mes résultats sont encourageants , je tourne à 7/8amp et j’economise !
    Je suis passé de 7.4 l à 6.4l/100 kms ,c’est super car au départ je mettais trop d’hydroxyde de sodium et je tournais à 15/20 amp ce qui était beaucoup trop ….j’avais trop de consommation d’énergie au niveau de l’alternateur.
    Voilà tout ça pour dire que ça marche.
    Merci Christian pour ce site et vos conseils.

  28. nomad Said,

    Ludovic, as-tu testé ton débit de gaz? Quelle quantité par mn? Quelle était ta conso à 15/20 amp? Merci d’avance..
    Que pense Admin de tout ça ?

  29. Ludovic Said,

    Bonjour Nomad,
    je n’ai pas testé mon débit de gaz , mais théoriquement une consommation de 1A équivaut à environ 0.05L/min de gaz (expliqué sur la notice du Kit), donc pour 8A je produis environ 0.4L/min et à 20A j’étais à 1L/min.
    Sachant que j’ai une cylindrée de 1800 cm3 et que la “bonne” production de gaz se situe entre 20% et 35% de la cylindrée, je dois produire entre 0.36L/min (7A) et 0.63L/min(12A)MAXI.
    Maintenant il ne me reste plus qu’à peaufiner mes réglages, et voir si je peux encore réduire ma conso de carburant.
    Voilà , bon courage pour vos essais.

  30. nomad Said,

    Merci pour les infos, Ludovic. Si je me base sur tes chiffres, l’idéal gaz pour mon moteur (2.5 l) serait de de 0.5 à 0.90l/mn, donc ampérage autour de 16-20 amp…mais ça dépend peut-être également du modèle de générateur, non?
    Le mien est un DC2000 de chez H….PLUS, et ça correspond à tes données.
    Je vais essayer de monter à 25 amp.
    Penses-tu qu’un PWM soit utile? Il permet de réguler la conso à la baisse, mais pas à la hausse (si la quantité d’éléctrolyte est insuffisante).
    A bientôt
    PS: toujours en attente de l’avis du “spécialiste”…en congé :-) ?

  31. Ludovic Said,

    Salut Nomad,
    tu peux éssayer de monter à 25A et voir ce que ça donne, il faut qand même vérifier la température du générateur après une 1/2 heure de fonctionnement,il ne faut pas que ça dépasse 50/60°C.
    Sinon le PWM c’est bien car tu n’as plus à vidanger ton circuit pour refaire un nouveau dosage , il n’y a juste qu’à tourner le bouton pour faire varier l’ampérage
    ce qui est apréciable.
    Pour ma part je n’en ai pas, je me débrouille avec ma cuillère…..
    A+