Votre Premier Générateur HHO, C'est Votre Premier Pas Vers L'Energie Libre Et Gratuite Issue De L'Hydrogène Et De l'Oxygène. Et, Bon Sang ! Qu'est-ce-que c'est Bon !

Oct
10

A quoi sert le bulleur sur une installation HHO économiseur de carburant ?

Posted under Conseils Technique Truc Astuces by admin

Double Bulleur pour Kit HHO économiseur de carburant

Double Bulleur pour Kit HHO économiseur de carburant

Pourquoi un double bulleur ?

C’est vrai, après tout la majorité des vendeurs d’économiseurs de carburant de type générateur de HHO ( en Europe en tout cas ) ne proposent pas de bulleur avec leurs kits HHO. Ou plus exactement ils vous diront que le réservoir d’eau fait office de bulleur…. C’est sur qu’en rajoutant un petit tuyau à la remontée d’eau et de HHO du générateur dans le réservoir : ça fait des bulles !!!

Mais ça n’est pas ce qu’on appelle un bulleur pour un << hhoïste >> averti. Et surtout ça ne peut absolument pas remplir les fonctions d’un bulleur !

Et là attention, ça peut causer des petits ennuis….

D’ailleurs on parle en fait de double bulleur. Un bulleur simple ça ne fonctionne pas. ( voir plus bas ).

Le bulleur à 3 fonctions principales.

1 : Le bulleur modifie le Ph des vapeurs contenues dans le HHO

Pendant son fonctionnement le générateur fait chauffer l’eau du système, l’eau s’évapore et part vers l’admission d’air du moteur avec le HHO.

L’eau de votre réservoir contient un électrolyte, généralement du naoh ( soude caustique pure à + de 99% ), les vapeurs qui partent vers le moteur, contiennent aussi de la soude. Cette soude va prendre un malin plaisir à venir se déposer et encrasser les pièces métalliques situées sur sa route : papillon des gaz pour les moteurs essence à injection ou à carburateur, vanne d’air, débimètre, ou encore ailettes du turbo. Ces pièces contiennent souvent de l’aluminium, et la soude ( ou le KOH ) adore l’alu ! ( Miam ! )

Après 2 mois sans double bulleur....

Après 2 mois sans double bulleur….

Quand le gaz HHO quitte le réservoir il passe dans le tube #1 du bulleur ou la majeur partie de l’humidité et de la soude qu’il contient est éliminée sous forme de condensation. Puis il va dans le tube #2 du bulleur ou il passe à travers une solution acide ( vinaigre blanc ) qui , grâce à l’acide acétique qu’il contient, modifie le Ph des vapeurs et neutralise les traces d’électrolyte qui pourraient encore être présentes.

Nous voilà débarrassés du naoh indésirable !

Note : n’oubliez pas de vidanger et remettre du vinaigre neuf de temps en temps

Ci contre, une photo d’un débitmètre et papillon des gaz après 2 mois sans bulleur…..

2 : Le bulleur fait office d’anti retour de flamme

Oui, je sais, sur les véhicules modernes à injection, qu’ils soient essence ou diesel, en théorie, il ne peut pas y avoir de retour de flamme dans l’admission d’air. M’enfin, cette fonctionnalité du bulleur est là et on ne peut pas la retirer.

Par contre, cette fonction est indispensable pour les véhicules à carburateur ! Plus le moteur est ancien, plus il est sujet aux retour de flamme. Certains moteurs anciens à carbu, font même systématiquement un retour de flamme quand on coupe le contact. Mon conseil dans ce cas, c’est de couper le HHO un peu avant de couper le contact, pour vider le système et éviter les retours de flamme à répétition qui peuvent, à la longue, endommager le bulleur et/ou votre admission d’air.

Pour que votre bulleur continue à faire office d’anti retour de flamme, il faut qu’il contienne du liquide ! Vérifiez régulièrement !

HHO Star Dryer filtre correcteur de Ph pour kit HHO économiseur de carburant

HHO Star Dryer filtre correcteur de Ph pour kit HHO économiseur de carburant

A noter : Si vous n’avez pas besoin de la fonction anti retour de flamme du bulleur, c’est à dire si votre moteur ne fonctionne pas avec un carburateur, vous pouvez choisir d’utiliser un “dryer” à la place du bulleur. L’avantage du dryer, c’est qu’il ne crée pas de perte de charge : à voir ici

3 : Le bulleur remet votre réservoir à la pression ambiante.

Bon, ça c’est une fonction qui est rendue nécessaire par le bulleur lui même. Pour faire office d’arête flamme, le bulleur coupe le réservoir d’eau d’un contact direct avec l’air de l’admission d’air. C’est l’effet recherché.

Mais quand vous coupez le contact pour un temps assez long, le HHO contenu dans le réservoir refroidit. En refroidissant il occupe moins de volume et il crée une aspiration dans le système. Et la seule chose qui peut être aspirée c’est le vinaigre blanc contenu dans le tube #2.

Il repasse alors dans le tube #1 . Une fois qu’il est passé en totalité dans le tube #1 le système est de nouveau à l’air ambiant. Le tour est joué !

C’est pour ça que le bulleur est double. Avec un bulleur à un seul tube, le vinaigre blanc serait aspiré dans le réservoir et viendrait semer la pagaille : naoh ( ou koh ) et acide ascétique ne font pas bon ménage pour le HHO. Ils se neutralisent, et le résultat c’est que votre production de gaz baisse, voir s’arrête. Et l’eau de votre système va se colorer rapidement couleur café…

Il faudrait mettre un clapet anti retour pour remplacer le deuxième tube, mais le problème c’est que la soude se dépose très vite sur le clapet et l’empêche de fonctionner. Il reste ouvert tout le temps et votre précieux HHO s’en va dans la nature… Je le sais, j’ai essayé !

Nous avions essayé de faire un simple bulleur pour réduire un peu le prix des kits parce qu’en fait, mine de rien, il y a beaucoup de petites pièces et beaucoup de temps à passer pour construire un double bulleur. Ça coute donc cher en main d’œuvre, et ça fait monter le prix des kits.  Il y a juste un petit problème : un simple bulleur ça ne marche pas !  Alors méfiance si quelqu’un essaye de vous en vendre un…

Nous sommes donc vite revenus au double bulleur qui fonctionne impeccablement en toutes circonstances.

Bon, voilà pour le bulleur. J’espère que ça vous a éclairé sur son utilité !

COPYRIGHT 2014 : ECOLION S.A.S – Tous droits de reproduction réservés.

Technorati Tags: , , ,

Comments are closed.