Votre Premier Générateur HHO, C'est Votre Premier Pas Vers L'Energie Libre Et Gratuite Issue De L'Hydrogène Et De l'Oxygène. Et, Bon Sang ! Qu'est-ce-que c'est Bon !

Jun
10

Pourquoi, parfois, ça ne marche pas ?

Posted under Ce qu'il faut savoir, Conseils Technique Truc Astuces by admin

Parfois ça ne marche pas !

Après vous être décidé à acheter un kit HHO, passé quelques heures à le monter et étudié en détail la notice pour le faire fonctionner de façon optimale, rien de plus frustrant que de constater que les économies ne sont pas au rendez vous !
Malheureusement, soyons clairs, ça arrive! Le plus souvent il y a une cause identifiable à ces échecs. L’objectif de cet article est d’en énumérer le plus possible et de vous indiquer comment y remédier.

Une petite remarque :
En cas d’échec, beaucoup de vendeurs et d’utilisateurs vous diront qu’il faut installer un régulateur pour sonde lambda, MAP, MAF ou encore un petit boitier électronique qui gère tout ça…. PAS SUR DU TOUT que ça résolve le problème!!! Je dirai même que ça ne le résout pas dans la plupart des cas!
Un boitier pourra améliorer des économies existantes. Mais si vous n’avez pas du tout d’économie, il y a fort à parier que le boitier n’y changera rien. Pour une raison très simple : il y a une cause à cet échec, et le fait d’installer un boitier n’enlevera pas cette cause!

Mais soyons positif! Voyons d’abord les points pour lesquels il y a quasiment 100% de réussite, d’après moi, il y en a 2 :

Pollution :

Quasi unanimité pour dire que ça diminue les émissions polluantes, contrôle technique à l’appui.

Comportement :

Quasi unanimité aussi pour dire que le moteur est plus souple, fait moins de bruit et retrouve le couple de sa jeunesse.

Voyons maintenant les points ou il y a échec, à mon avis il n’y en a qu’un, mais de taille :

Les économies ne sont pas au rendez vous!
C’est là que le bât blesse! Même si la pollution est moindre, le comportement meilleur,les économies ne sont pas forcément là…. Et pourtant, soyons francs, c’est ce qui nous motive le + !

D’après notre expérience, je dirai qu’il y a un pourcentage compris entre 10 et 20% de moteurs sur lesquels il n’y a pas d’économies, une fois qu’on a installé un kit HHO.
Et ce pourcentage peut être plus grand si le kit ne comprend pas certains éléments, comme par exemple un système pour favoriser l’intégration du HHO dans l’admission d’air.

Alors pour mettre toutes les chances de votre coté, voici une liste ( non exhaustive ) des causes d’échec et des remèdes quand on les connait.

Les causes dues au kit en lui même, son installation ou son utilisation :

#### Il y a une ou plusieurs fuites :

Le HHO part totalement ou partiellement dans la nature ! Évidemment, pas d’économies, voire même une surconsommation parce qu’on tire sur l’alternateur pour fabriquer du gaz qui n’est pas utilisé pour améliorer la combustion.

Remède : Vérifier si il y a une fuite et le cas échéant, réparer. Pour trouver la fuite, pulvérisez de l’eau savonneuse sur toutes les parties du kit en fonctionnement. Si des bulles se forment à un endroit, bingo! Vous avez trouvé la fuite, il n’y a plus qu’à la réparer.

#### Le HHO est peu ou pas du tout intégré dans l’admission d’air :
C’est assez fréquent et pas évident à comprendre, mais le HHO ne rentre pas forcément dans l’admission d’air. On produit du gaz, donc on pense naïvement qu’il est obligé de “sortir” au bout du tuyau, mais non, pas forcément! Une grande quantité d’air est aspirée par le moteur, ça se compte en mètres cubes par minutes. Le HHO lui, arrive là dedans avec une pression quasiment nulle et en petite quantité. Eh bien cette différence, peut provoquer comme un “bouchon” qui empêche le gaz de passer. Pour vous donner une image, c’est un peu comme si vous vouliez faire rentrer votre doigt dans le jet d’eau d’une lance à incendie… C’est impossible, vous allez buter dans le jet d’eau comme dans du béton. Dans cette configuration le HHO s’en va alors partout où il peut sauf là ou ça nous intéresse.L’atome d’hydrogène est le plus petit et le plus léger de la création, il se faufile partout, et il prend un malin plaisir à prendre la porte de sortie la plus facile pour lui: bouchons, raccords etc…  Pas obligatoirement celle que vous imaginez!

Remède :

Vérifiez que le HHO est bien intégré à l’admission d’air. Déconnectez le tuyau de HHO coté bulleur ( ou réservoir si vous n’avez pas de bulleur ) et mettez le bout à la surface de l’eau dans un récipient. Faites tourner le moteur au ralenti, l’eau doit monter de 0.5 cm ou + dans le tuyau.
Refaite le même test à 2000 tours et à 3000 tours, l’eau doit alors monter de plusieurs centimètres.Si ça ne monte pas ça veut dire que le HHO ne rentre pas, ou peu, ou seulement de temps en temps, dans l’admission.

Il faut alors ajouter un système pour favoriser l’aspiration, ou une pompe pour créer une surpression et faire passer le HHO en force.
Pour notre part nous avons choisi de rajouter un petit dispositif conçu de façon à créer une aspiration. Depuis que nous livrons ce dispositif avec nos kit nous avons constaté une augmentation du pourcentage de réussite des installations, je dirai qu’on est passé de environ 60% de réussite immédiate à 80%.

Vérifiez aussi que l’endroit ou vous injectez le HHO est bien adapté. Près du papillon des gaz ou du collecteur d’admission pour un diesel, mais avant le turbo si il y en a un, et avant le débimètre d’air et la vanne qui régule l’ouverture de l’admission si il y en a une. De préférence aussi sur une section droite du tube d’admission.

ATTENTION :

1) en faisant le test d’aspiration, ne donnez pas de coup d’accélérateur vous risquez d’aspirer de l’eau dans le moteur
2) si vous construisez un système pour favoriser l’aspiration, attention à le faire de façon qu’il ne puisse pas tomber dans l’admission d’air, sinon gare au turbo et/ou aux soupapes !

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, achetez en un tout fait, comme celui ci, vendu dans La Boutique En Ligne Du HHO : Kit Injecteur HHO

#### La quantité de gaz produite est trop ou pas assez importante :

Pour chaque moteur il y a une quantité de gaz idéale par minute. Si vous produisez moins ou plus que cette quantité idéale, vous faites moins, voir pas d’économies. D’après ce que nous avons constaté, cette quantité est le plus souvent comprise entre 20 et 35% de la cylindrée du moteur.
Par exemple pour un moteur de 2 litres de cylindrée il faut donc entre 0.4 litres et 0.7 litres de HHO/minute.

Remède :

Réglez votre production de HHO. Commencez par la valeur la plus basse ( 20% ) et augmentez après chaque plein pour trouver le réglage optimal.
Fiez vous à l’ampèremètre pour le réglage. En 12 volt, 1 ampère = environ 0.05 litre/minute . En 24 volt, 1 ampère = environ 0.1 litre/minute

Remarque : beaucoup de gens ne comprennent pas pourquoi une production trop importante annule les économies ou peut même provoquer une surconsommation. C’est simplement parce que produire du HHO coûte en électricité. L’électricité est produite par l’alternateur qui, en produisant de l’électricité,  freine le moteur. Le HHO, de son coté améliore la combustion. C’est le rapport entre ces deux paramètres qui doit rester positif, et même être le meilleur possible. En dessous de la production idéale, vous économisez moins que ce que vous pourriez. Au dessus aussi. Vous pouvez même provoquer une surconsommation si vous allez trop loin.

 

Les causes extérieures :

Ce sont principalement des défaut mécaniques ou d’entretien du moteur ou de certains organes.

###  Le calculateur fonctionne en mode dégradé :

Il y a un code de défaut dans le calculateur et il fonctionne en mode dégradé. Ca ne se voit pas forcément au tableau de bord, mais les paramètres d’injection du carburant ne tiennent plus compte de la réalité, mais suivent un programme prédéterminé. Vous pouvez injecter tout le HHO que vous voulez…. Ca ne change rien!

Remède :

Faire contrôler le calculateur et supprimer le code de défaut et/ou effectuer la réparation qui provoque ce code.

###  Fuite d’huile au turbo :

La présence d’huile dans l’admission d’air peut diminuer ou annuler les économies potentielles

Remède :

Réparer!

###  Intercooler encrassé, filtre à air encrassé, ou toute autre chose qui gênerait l’entrée de l’air dans l’admission.

Un intercooler encrassé provoque un échauffement de l’air admis par le moteur, ce qui peut aussi diminuer ou annuler les économies potentielles.
Le flux d’air admis par le moteur n’est pas suffisant, généralement ça induit une surconsommation, voir une perturbation du calculateur, qui ne sait plus trop ou il habite!

Idem pour le filtre à air encrassé = perturbation des données qui parviennent au calculateur

Remède :

Nettoyer l’intercooler ( extérieur et/ou intérieur ).
Remplacez le filtre et enlevez ou nettoyez ce qui gêne.

Petite info : ça ne sert à rien de nettoyer un filtre papier, il faut le changer. Sauf pour les petits veinards qui ont investi dans un filtre qui peut se nettoyer.

###  Injecteurs en mauvais état :

Le jet des injecteurs n’est plus optimal et s’apparente à un robinet qui coule… Généralement pas ou très peu d’économie.

Remède :

Refaire les injecteurs!

Malgré tout, et même avec un moteur et tous ses organes en parfait état, il reste un petit pourcentage d’échec. A priori un bon nombre de ces échecs serait du au régulateur de débit des pompes à injection diesel.
Pour faire simple ce régulateur possède une sensibilité plus ou moins grande à une amélioration éventuelle de la combustion.Si la plage de tolérance du régulateur est trop élevée, il ne corrige pas le débit de carburant, donc pas d’économie…. Et là, pas trop de remèdes. A moins que vous ne soyez un diéséliste de haut niveau, je ne vous conseille pas de bidouiller votre pompe à injection….

Voilà, j’espère que cet article vous a permis d’apprendre quelques trucs qui vous seront utiles, si vous avez d’autres suggestions de causes d’échecs et de remèdes, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Technorati Tags: , , , , ,

Comments are closed.